Portraits des brodeurs – Talents 2017

JEROME DILLINGER – Corsetier d’art et costumier – Le Parrain de « Talents »

Les corsets griffés Jérôme Dillinger révèlent une silhouette ultra-féminine, sensuelle et provocante. Le corps est sublimé. La femme, d’une beauté envoûtante, quasi vénéneuse laisse dans son sillage l’image d’une créature inaccessible.
Le corsetier réalise toutes sortes de pièces corsetées : robe, veste, body, corset… dans le respect des traditions de la corseterie artisanale.  Chaque pièce est une réalisation unique et sur mesure afin de l’ajuster parfaitement au corps.
Soie, laine, cuir, coton,  plumes, broderies, dentelles, crin, résille, passementerie, cristaux, métal , sont autant de matières qui, assemblées avec audace confèrent toute leur originalité à ces véritables sculptures.

Site : www.jeromedillinger.com

VERONIQUE ERNOUL – Meilleure Ouvrier de France, broderie blanche

Véronique Ernoul, Meilleur Ouvrier de France en broderie blanche, se passionne pour cette technique depuis sa rencontre avec Lucette Vigneron, M.O.F. (Meilleur Ouvrier de France) en Broderie Blanche qui lui a transmis son savoir-faire et le goût de rechercher  l’excellence.
La broderie blanche est une technique de broderie à l’aiguille, réalisée traditionnellement en blanc, qui joue sur les volumes. Le point principal est le plumetis : un rembourrage en fil est recouvert de ce même fil, perpendiculairement. D’autres points apportent la mise en valeur du plumetis : le point de sable, le point de satin, les grilles ajourées, les œillets…
Véronique pratique et enseigne cette broderie raffinée et délicate sur métier à broder.
Lors de ses études auprès de Pascal Jaouen et Odile Bouré à l’école de broderie d’art de Quimper, elle a appris les broderies traditionnelles à l’aiguille,  blanche,  couleur, bretonne.
Aujourd’hui Véronique Ernoul partage sa passion lors de cours réguliers pendant l’année scolaire à Düsseldorf en Allemagne, lors de stages estivaux dans le Val d’Oise, ou  autres lieux selon demande.
Elle enseigne la broderie traditionnelle : Les jours anciens, de Cilaos ; la broderie Richelieu ; la Peinture à l’aiguille ; la broderie bretonne ; et surtout la Broderie Blanche. Elle brode des œuvres sur commande.

Retrouvez son univers sur www.veronique-brodeuse.ernoul.fr
Contact : veronique@ernoul.fr

LE BEGONIA D’OR – Broderie d’Or

Sylvie Deschamps
Elle pensait faire carrière dans la dentelle mais après avoir visité lors d’une journée « portes ouvertes » le lycée de Rochefort, section broderie or, elle opte pour cette formation. En juin 1989, elle quitte Rochefort pour s’installer avec son mari Thierry à Lyon et entre chez Bouvard et Duviard. Elle y restera 6 ans. Lucie Teston, une « petite dame » sourde et muette, devient son maître pendant 2 ans.
Elle lui enseigne la restauration des broderies or, l’art liturgique, les points anciens. Pour des raisons familiales, Sylvie et Thierry reviennent à Rochefort. Madame Marie-Hélène César, proviseure du lycée Jamain de Rochefort, pense à elle pour prendre la direction de l’atelier du Bégonia d’Or en 1995. Elle participe au jury Meilleur Ouvrier de France en peinture à l’aiguille et broderie or, et note les épreuves « broderie or » des élèves du lycée Jamain.

Elle se voit décerner en novembre 2010 le titre de Maître d’Art Brodeuse au fil d’or par Frédéric Mitterrand (alors Ministre de la Culture) puis au printemps suivant l’ordre national du mérite. Elle enseigne des formations « sur-mesure »  pour des demandes particulières comme par exemple : la peinture à l’aiguille, l’art liturgique ou encore des fleurs aux pétales qui s’articulent…

Thierry Tarrade
Un homme multi cartes ! A Lyon, il fait une formation de dessin publicitaire, de photographie. Dans la vie, il est « pacsé » avec Sylvie DESCHAMPS et installé à Rochefort depuis 17 ans.  Il cherche une activité lorsque Madame César (Présidente de l’Atelier du Bégonia d’Or)  lui propose une formation continue d’un an avec Marlène ROUHAUD (Première d’atelier). Avec passion et succès il relève ce nouveau défi ! Il forme les stagiaires loisirs et professionnels niveau 1 et 2 et fait de nombreux salons. Il créé des designs pour les stages et aussi des œuvres uniques.
Avec Thierry, les cours ont lieu en français et en anglais.

Site : le Bégonia d’Or

 

MATHIAS OUVRARD – Brodeur

C’est à Quimper dans le Finistère que Mathias nait en 1990. Il vit sa jeunesse en Bretagne, où les savoir-faire de broderie traditionnelle n’ont pas disparus. A 14 ans il découvre cet art ancestral grâce aux costumes des groupes de danse de Quimper. C’est à cette période qu’il commence à broder, d’abord le perlage puis, en parallèle de ces études d’arts appliqués, il s’essaye à d’autres techniques. Encouragé par ses professeurs, il décide de faire de cette passion un métier et intègre, après son baccalauréat, l’école supérieure des arts appliqués Duperré, à Paris. Il y développe son sens créatif et travaille pour son projet de diplôme sur des propositions de broderies contemporaines inspirées des broderies traditionnelles de Quimper.

Son diplôme des métiers d’art obtenu, il retourne en Bretagne où il réalise des pièces uniques en adaptant les techniques et en les modernisant selon ses envies et ses besoins.

En Aout 2015 il remporte un concours de costumes en réalisant les tenues d’un couple de mariés contemporains, inspirées du costume traditionnel de Quimper. Cette aventure donne naissance à une autre, encore plus grande, car l’année suivante Mathias présente une collection de vêtements qu’il travaille avec Thomas Jan, un ami couturier. Elle est composée de 26 tenues qui sont vendues sur commande et confectionnées sur mesure.

Page Facebook : https://www.facebook.com/mathiasbroderie/

 

ESTUKO NARITA – Broderie d’art (Japon)

J’adore réaliser « la fleur et la plante en toute saison », « l’image de style français et japonais » et « les couleurs traditionelles au Japon » par la broderie que j’ai dessinées.
La broderie et le crochet de Lunéville,  ils sont mes meilleurs amis pour la vie.

Je suis sélectionnée par le jury de plusieurs concours et j’ai exposé mes œuvres (les bijoux fantaisies et les tableaux de broderie en relief) dans différentes galeries ainsi que des musées au Japon.

Site : Etsuko les belles broderies

 

ACQUAFORTE – Broderie Perlée

ACQUAFORTE BRODERIE PERLEE est l’osmose de plusieurs passions : Les perles et ce qu’elles offrent de lumière, de couleurs et d’éclat mais aussi la peinture, l’aquarelle, la mosaïque…Le projet d’Acquaforte est la création de bijoux, bracelets, manchettes et plastrons, brodés de perles appliquées à l’aiguille. Le credo est la couleur, la lumière.
Les créations d’Acquaforte se veulent une inclinaison au rêve, à la poésie, Elles ont la prétention d’être tableau ou mosaïque .
Les perles sont le médium idéal pour raconter des histoires, les miennes comme celles du monde .Les racines de l’inspiration sont multiples : univers floral, graphisme, monde marin, nature, cinéma, littérature, etc…Chaque émotion ou « gourmandise » est prétexte à une « mise en perle ».
Pour chacune des pièces, l’intérêt est également porté sur le revers, souvent en résonance avec la broderie perlée et visible…parce que cette partie invisible aux yeux de tous se doit de caresser  notre peau, de jouer la carte de la délicatesse vers les portes de notre intime.

Acquaforte : l’aiguille est son pinceau, les perles sont sa palette.

Blog : : http://perlesacquaforte.blogspot.fr/
Facebook : www.facebook.com/acquaforte.broderieperlee

 

LYCEE PAUL LAPIE – BRODERIE METIER D’ART

Situé à Lunéville, dans le berceau historique de la broderie perlée, l’École de Broderie d’Art du lycée Paul Lapie accueille, depuis de nombreuses années, des élèves et stagiaires adultes de la France entière, en formation initiale et continue.

Les formations en broderie sont axées sur l’acquisition de savoir-faire professionnels et la mise en œuvre de démarche de création qui offrent ainsi aux diplômés des opportunités de carrières diverses et motivantes. Les brodeuses, plusieurs fois lauréates du célèbre concours INMA (Prix avenir Métiers d’Art), travaillent sur de nombreux projets avec des partenaires extérieurs tels que les prestigieux ateliers de haute couture

Diplômes préparés:

CAP Art de la broderie : Il peut se préparer en un an pour les personnes déjà titulaires d’un diplôme au minimum de niveau V. Cette formation permet d’acquérir les techniques de la broderie perlée au crochet et de la broderie aiguille, ainsi que des notions techniques dans le domaine du dessin nécessaires à la création de modèles.

Brevet des Métiers d’Art : Il permet d’approfondir un ensemble de techniques de broderie : broderie à l’aiguille ou au crochet : pose de perles, de paillettes, de fils (lin, coton, soie, laine, métal), de ruban, et une initiation à la machine de broderie Cornely… Les stagiaires travaillent à la création-conception de broderie dans des domaines divers et variés.

Site : Lycée Paul Lapie Lunéville
Site : métiers d’art Lorraine
Page Facebook : Ecole broderie d’Art Lunéville